CCHE

Imaginé entre les années 1929 et 1932 par l’architecte Alphonse Laverrière, le complexe recensé en note 1 à l’inventaire des monuments historiques a été rendu aux lausannois.

Le bureau a mobilisé jusqu’à 40 collaborateurs pour mener à bien ce chantier d’envergure dans le respect du planning et du budget définis avec le propriétaire.

Outre la nécessité de concilier conservation du patrimoine et modernité, le plus grand défi lié à la réfection se trouvait dans la gestion des procédés de rénovation et de mise aux normes de l’édifice.

Dans la mesure du possible, les éléments de construction d’origine ont été maintenus, rénovés ou restaurés.

A travers cette rénovation, le bureau a souhaité redonner son caractère d’antan au bâtiment, tout en lui permettant de s’adapter aux besoins actuels d’un quartier en évolution depuis plusieurs années.

Voir le projet

 
Partager l'actualité